You are currently viewing Est-il plus intéressant d’acheter ou de louer des locaux professionnels ?

L’achat de locaux professionnels : le choix de la stabilité

 

Le fait d’acheter ses locaux professionnels est pour une entreprise synonyme de stabilité et d’enracinement au sein d’un secteur bien défini : considérée souvent comme une « voie royale », l’achat en matière d’immobilier d’entreprise est en outre un moyen efficace de constituer un patrimoine durable. Cet ancrage territorial permet ainsi non seulement aux sociétés de bénéficier d’une visibilité à long terme, mais également de disposer librement de leurs espaces professionnels à travers la location ou la vente – en cas de cessation d’activité ou de mise en œuvre d’une stratégie d’optimisation de l’empreinte immobilière. Contrairement à la location qui implique certains aléas – prix du loyer, charges et dépenses diverses – l’achat de locaux professionnels donne la possibilité aux entreprises de maîtriser les frais liés à leur projet immobilier grâce à un échéancier précis et stable. L’acquisition est cependant une option qui s’adresse principalement aux sociétés ayant atteint un certain stade de développement, une maturité s’accompagnant le plus souvent d’une solidité financière : l’achat de locaux représente en effet un investissement important qui pourrait faire obstacle à de nouveaux emprunts, au développement du cœur de l’activité ou au recrutement de nouveaux salariés,

 

Une plus grande flexibilité grâce à la location

 

A contrario la stratégie locative s’adresse aux entreprises ayant besoin de souplesse et de flexibilité, qu’il s’agisse de TPE, de start-ups ou d’entreprises venant juste d’être créées. Louer des locaux professionnels permet aux sociétés de choisir des espaces de travail adaptés et d’en changer si nécessaire, ce qui est bien plus difficile lorsqu’il faut procéder à une revente. Les investissements sont ici bien plus réduits et permettent donc aux sociétés de conserver une marge de manœuvre financière nécessaire au développement de l’activité. La location se traduit néanmoins par un certain nombre d’incertitudes et une stabilité réduite comparée à l’achat : le prix d’un loyer peut ainsi être revu à la hausse, tout comme celui des charges. L’entrée dans les locaux professionnels peut également être soumise au versement d’un « pas de porte », un montant qui peut être conséquent au sein de zones prisées comme les galeries marchandes et centres commerciaux. Enfin, l’entreprise locataire reste tributaire du bailleur qui conserve la propriété du bien.