You are currently viewing Le marché des locaux d’activités en Île-de-France
Locaux d’activités Paris : un marché en pleine croissance

Les performances du marché parisien en 2021

À l’instar de l’immobilier logistique, le marché des locaux d’activités est bel et bien sorti de la crise depuis 2021 avec près de 1 140 000 m² commercialisés En Île-de-France. Une hausse de 33 % par rapport à l’année 2020, avec plus de 1000 transactions enregistrées : si les surfaces inférieures à 1000 m² représentent 75 % des opérations, les surfaces de taille moyenne (c’est-à-dire comprise entre 1000 et 5000 m²) enregistrent une hausse de 35 % au regard de l’année précédente. Avec plus de 200 000 m² placés sur les locaux d’activités de grande taille (supérieure à 5000 m²), l’année 2021 surpasse même l’année 2019 qui fut pourtant une année d’exception sur l’ensemble des segments du marché immobilier d’entreprise. Concernant le type de transaction, un tiers des entreprises choisissent la vente tandis que les autres sociétés privilégient la location pour des raisons de flexibilité. Le marché des locaux d’activités francilien profite donc de l’essor de l’industrie et de la nouvelle logistique, et continue d’attirer entrepris et investisseurs. À tel point que les sociétés en quête de locaux d’activités se trouvent aujourd’hui en concurrence avec les investisseurs institutionnels dans leur quête de locaux d’activités disponibles à la vente en Île-de-France.

Un dynamisme confirmé au T1 2022

La forte demande de locaux d’activités destinés à la production industrielle ou au stockage se confirme au premier trimestre 2022, portée notamment par la nouvelle logistique urbaine et les impératifs de livraison du dernier kilomètre. Cette croissance se traduit par une augmentation des loyers en Île-de-France : en première couronne les loyers se situent désormais entre 120 et 150 €/m² pour la seconde main et atteignent 170 €/m² pour les locaux d’activités neufs. En seconde couronne, les loyers demeurent plus bas et oscillent en moyenne entre 80 €/m² et 110€/m², pouvant cependant atteindre 170€/m² pour les locaux d’activités neufs situés à proximité des réseaux routiers ou autoroutiers. Au T1 2022 ce ne sont pas moins de 242 888 m² de locaux d’activités qui ont été échangés en Île-de-France, démontrant ainsi que le marché poursuit son développement. Signalons également que ce dynamisme concerne également les marchés régionaux et notamment la Métropole lyonnaise qui réalise son second record de la décennie avec 97 606 m² de locaux d’activités commercialisés au T1 2022