SCPI européennes

Le marché de la « pierre papier » voit les SCPI européennes se multiplier : celles-ci dirigent leurs investissements vers les grandes métropoles du vieux continent, grâce à une connaissance du marché qui leur permet de garantir d’excellents rendements aux porteurs de parts

Une expertise géographique localisée….

Depuis juillet 2021, les SCPI Cœur d’Europe (Sogenial immobilier) et Sofidy Europe Invest (Sofidy) sont ouvertes aux souscriptions et rejoignent ainsi des sociétés telles qu’Eurion dans la conquête des marchés européens. Eurion s’est distinguée en 2020 avec un chiffre de 10,40 % de taux de distribution sur valeur de marché, un rendement nettement supérieur à celui servi par les SCPI dont les investissements sont exclusivement dirigés vers la France. Si les investissements européens ne sont pas tout à fait nouveau dans le cadre de la pierre papier, l’essor actuel des SCPI européennes est un phénomène incontestable qui se traduit par une spécialisation géographique des sociétés : la connaissance des marchés propres à chaque zone d’Europe – Europe du Nord, occidentale ou orientale etc.– devient ainsi un élément clé de la stratégie d’investissement. Une expertise « euro régionale » qui complète la nécessaire connaissance des actifs les plus prisés –bureaux, entrepôts, plates-formes logistiques etc.–, les SCPI européennes ciblant certaines métropoles en particulier dont elles connaissent la culture professionnelle, sociale et économique en général. Une expertise qui permet à ces SCPI de proposer aux porteurs de parts de bénéficier des rendements les plus attractifs du vieux continent, qu’il s’agisse de l’espace économique européen, de la Suisse ou du Royaume-Uni comme le démontre Sofidy

Pour des rendements supérieurs au marché

Comme pour toute SCPI, la question de l’emplacement des actifs est fondamentale avec une priorité donnée aux actifs core situés dans les quartiers les plus recherchés des grandes métropoles. Les grands acteurs du marché comme Eurion, Sofidy ou cœur d’Europe se fixent ainsi des objectifs de rendements similaires oscillant entre 4 et 5%, PH Hospitalité Europe et Interpierre Europe Centrale s’étant même dotées quant à elles d’une cible arrêtées à 5%. Des niveaux de rendements qui se trouve donc dans la fourchette haute du marché, lequel se porte particulièrement bien en 2021 avec 3,6 milliards d’euros collectés au premier trimestre – contre 1,9 milliards au T1 2020, ce dernier chiffre devant cependant être interprété à la lumière de la crise sanitaire. Les loyers hors de l’Hexagone étant parfois considérablement inférieurs à ceux que l’on observe au sein des métropoles françaises–à l’exception notable de Londres–semble réserver des perspectives intéressantes pour les SCPI européennes et les porteurs de parts qui peut s’attendre à une hausse de loyer (et donc de rendements) dans les années à venir notamment dans des pays comme l’Espagne et l’Italie. La concurrence sur les différents actifs étend également moindre sur le marché européen, les investisseurs échappent à la pression sur les prix et aux baisses de rendement qui peuvent en découler.

Dernières actualités

2022 Le marché de bureaux

Le marché de bureaux renoue avec le dynamisme

L’année 2022 est synonyme de reprise pour l’immobilier d’entreprise : le marché des bureaux enregistre ainsi une forte progression au regard de l’année précédente, les investissements amorçant un retour certes timide mais néanmoins bien présent   Le marché de bureaux

Continuer la lecture