Triangle d’or

Dans un périmètre comprenant une partie du 8 -ème arrondissement de la capital, délimité par l’avenue des Champs Élysées, l’avenue Montaigne et l’avenue Georges IV, le « Triangle d’or » reste le quartier le plus attractif pour les commerces de luxes, les entreprises ou simplement les plus grandes fortunes de la planète. Domicilier l’adresse de son enseigne ou de son activité dans ce secteur est gage d’une image attractive

Le Quartier Central de Affaires : les raisons du succès.

 

Si pour beaucoup Paris est incontestablement la capitale touristique de la planète, son attrait économique n’en est pas moins tout aussi important. Un succès qui remonte déjà au siècle dernier. En effet depuis quatre décennies, l’innovation et le dynamisme de la capitale sont les facteurs qui poussent nombres de sociétés à s’implanter dans la capitale française. Un chiffre infirme cette tendance, Paris est devenue en 2022 la troisième métropole mondiale en termes d’implantation d’actifs étrangers. Pourquoi le Quartier Central de Affaires (QCA) reste le plus attractifs de l’ensemble des arrondissements parisiens ? le 8 -ème arrondissement de Paris se situe à l’épicentre d’un ensemble géographique constitué des 1emer, 2eme, 8eme, 16eme et 17eme arrondissements ou sont situées de nombreux de bureaux. C’est le parc de bureau le plus dense de la métropole.

Les raisons de ce succès ? Outre l’attrait touristique et historique de ce quartier, l’accessibilité dû à l’existence d’une importante desserte de transports en commun (on ne dénombre pas moins de quatre lignes de métro ou RER qui s’arrêtent à la station Charles de Gaulle Etoile) en est le principal facteur. En outre avec 16% de l’ensemble des commerces de la ville de Paris et près de 25% de la surface totale de vente, le QCA regroupe l’ensemble des grandes enseignes du luxe comme LVMH, Cartier, Chanel ou Dior, pour ne citer qu’eux. Enfin l’infrastructure hôtelière reste un des leviers majeurs du succès de ce quartier. Des établissements de prestiges comme le Georges V, le Plazza Athénée ou encore le Royal Monceau jouent un rôle important dans l’attractivité du « Triangle d’or »

Rareté des biens et inflation des prix de vente.

 

Dans cet environnement privilégié, les quelques hectares qui constituent ce quartier sont déconnectés du reste du marché. La rareté des biens et l’attrait d’une domiciliation influent sur des prix au mètres carré toujours en hausse, quelques soit les fluctuations des prix de l’immobilier d’entreprise à Paris. Ainsi il n’est pas rare de voir des offres de ventes à plus de 30000 euros le mètres carré. Selon Immostat il y a eu 385 743 m2 de transactions pour 2021, soit un record historique depuis le début du millénaire. Signe des temps enfin, de grands acteurs des centres d’affaires, du coworking, ou corpoworking développent ou renforcent leurs activités. Si des mastodontes comme Multiburo ou Regus sont déjà présents, de nouveaux projets comme  Openmind Kfé(premier espace de comeeting), Starway ou The Bureau voient le jour. L’avenir semble toujours prometteur pour le « Triangle d’or ».

Dernières actualités

Label Bâtiment Bas Carbone

Les labels applicables à l’immobilier de bureaux

  Différences entre labels et certifications Les certifications, délivrées par des organismes certificateurs, sont des preuves de performances énergétiques et écologiques faisant appel à des techniques d’évaluation officiellement reconnues. Leur obtention est strictement réglementée par la loi. En revanche, les

Continuer la lecture